Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?

Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

statut et historique

 

MOANOGHAR

"Moanoghar (« Maison de la colline ») est l'ultime symbole du style de vie des peuples des Chittagong Hill Tracts (CHT) basé sur la sérénité et la paix. Nous rêvons que tous les enfants de la région connaissent la paix, la sérénité et la quiétude de "Moanoghar» dans leur vie." Statuts de fondation de Moanoghar en 1974

Un refuge idéal pour l'humanité en détresse

 

 



Statuts :
Moanoghar est une organisation sociale apolitique, à but non lucratif et bénévole, située à Rangapani, dans le district de Rangamati.
Elle est dûment enregistrée auprès du Département de la protection sociale (No Ranga-18 (871) / 80 le 9 Décembre, 1980) et auprès du Bureau des affaires des ONG (n ° 1637 du 14 avril 2001).

 

Historique :
Moanoghar a été fondée en 1974 à Rangapani (ville de Rangamati dans les Chittagong Hill Tracts) par un groupe de moines bouddhistes socialement engagés et de laïcs. Leurs objectifs étaient de fournir un abri et une éducation aux enfants dans la détresse et la misère, les victimes de la construction du barrage hydro-électrique de Kaptai dans les années 1960 et de la récente guerre de libération en 1971. Mais pour saisir sa mission, quelques informations sur les conditions socio-économiques dans les CHT seraient pertinentes.
La construction du barrage hydroélectrique de Kaptai a été un rude coup pour les peuples de la région. Sa création aurait submergé un tiers de toutes les terres cultivables, déracinant des milliers de personnes. La région étant accidentée et montagneuse, les terres cultivables sont déjà rares. En outre, les accords de dédommagement pour les victimes n'ont pas été correctement mis en oeuvre, de ce fait une grande majorité d'entre eux ont reçu très peu ou pas du tout reçu de compensation. Les peuples arrachés à leur maison à cause du barrage, se sont dispersés dans différentes parties de la région en tant que populations déplacées. En voyant la détresse de ces populations, le prêtre en chef du temple de Boalkhali Dashabal Rajvihar, ouvrit un foyer d'accueil en 1963, appelé Parbatya Chattal Bouddha Anath ashram ; il y offrait un abri, de la nourriture et l’éducation pour les enfants des victimes du barrage. Ce foyer s’élargit progressivement avec l’aide et le soutien de la communauté locale. Au lendemain de l'indépendance du Bangladesh, la situation des CHT s’aggrava nettement avec le flux croissant des réfugiés et des populations déplacées au cours des neuf mois de la guerre d’indépendance. C'est dans ce contexte, que Moanoghar fut fondé en 1974 par les anciens élèves de Parbatya Chattal Bouddha Anath ashram. Dans les années suivantes, la situation des CHT se détériora encore avec la poursuite des combats entre l'armée du Bangladesh et les rebelles des tribus, ces derniers défendant ensemble la cause de l'autonomie régionale pour les peuples autochtones. Au cours de cette période de conflit qui a laissé des milliers de victimes, Moanoghar fut un havre de paix pour des centaines d'enfants victimes du cauchemar des conflits.

 

Rechercher sur le site

Actualités

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Espace Membre

Dernières modifications